Quatre petits films contre le grand capital, un livret-DVD

Ce sont quatre films. Quatre petits films, courts (moins de vingt minutes chacun). Ils ont comme point commun de parcourir les mêmes questions sociales avec des moyens différents : le film photographique d’inspiration journalistique d’un côté et de l’autre l’immersion par la réalisatrice elle-même dans le monde du travail et ses mécanismes implacables. Profession, domestique ; Glasgow contre Glasgow ; Dans la boîte ; Rien à foutre ont été rassemblés sur un même DVD, qui prolonge la cultissime série de C-P Productions, celle des petits films contre le grand capital. Le premier opus, datant de 2009, l’époque du journal Le Plan B (et sorti avec lui et tout le royaume de la Sardonie resplendissante avec), comportait trois pépites : Le temps des bouffons (Pierre Falardeau), Le désarroi esthétique (Pierre Carles) et L’initiation (de Boris carré et Jean-François Drouet). 

Dans le DVD des 4 petits films, un livret de seize pages a été concocté par la division marseillaise de la Sardonie. Il contient des entretiens avec les réalisateurs et des extraits d’interventions issues des projections-débats autour des films, ainsi que des critiques de spectateurs des films. Dans la seconde moitié du livret, “Quatre films, une même histoire”, un texte inédit de Serge Halimi en regard de ces quatre montages sur la question sociale.

En vente (15€) sur la boutique de C-P Productions et lors des projections-débats organisées à l’automne 2016.

————————————————————————————————————————-

Dates de projections-débats autour des 4 petits films contre le grand capital

- 24 novembre à 18 heures, au cinéma le Diagonal, à Montpellier. Avec Nina Faure.

D’autres dates à confirmer à Toulouse, Bordeaux, Marseille, Paris…


Rencontres autour de Boulots de merde !

Rencontres, discussions, débats, signatures et autres présentations du livre :

- Le 27 octobre à 18 heures à la librairie Mots & Cie (Carcassonne) avec Les Amis du Monde diplomatique. Discussion autour de Boulots de merde ! et projection de deux des « quatre petits films contre le grand capital » (Profession domestique et Rien à foutre).

- Le 5 novembre à la journée de la critique des médias (Lyon). Table ronde et projection de « Hollande, DSK, etc. ». Avec Acrimed.

- Le 10 novembre à la librairie Mollat (Bordeaux). Avec Olivier Cyran.

- Le 17 novembre, à 19 heures, au café-librairie Michèle Firk (Montreuil). Avec Olivier Cyran.

- Le 24 novembre à la faculté de Montpellier (14 heures) et au cinéma Le Diagonal (18 heures). Discussion autour de Boulots de merde ! et projection de «Quatre petits films contre le
grand capital ». En présence de Nina Faure et d’Olivier Cyran.

- Le 25 novembre à l’école de journalisme de Montpellier. Avec Nina Faure et Olivier Cyran.

D’autres rencontres sont prévues en 2016 à Marseille, Paris, Dunkerque, Toulouse, Perpignan…


Parution de « Boulots de merde ! » (Éditions La Découverte)

Avec le camarade Olivier Cyran, on a planché deux ans et quelque pour sortir, ce 22 septembre 2016 aux éditions La Découverte, l’ouvrage « Boulots de merde ! », recueil d’enquêtes sociales traitant, « du cireur au trader », de la question de l’utilité sociale des métiers. Voici la couverture et la quatrième de couverture.

Pas un jour sans que vous entendiez quelqu’un soupirer : je fais un
boulot de merde. Pas un jour peut-être sans que vous le pensiez
vous-même. Ces boulots-là sont partout, dans nos emplois abrutissants ou
dépourvus de sens, dans notre servitude et notre isolement, dans nos
fiches de paie squelettiques et nos fins de mois embourbées. Ils se
propagent à l’ensemble du monde du travail, nourris par la dégradation
des métiers socialement utiles comme par la survalorisation des
professions parasitaires ou néfastes.

Comment définir le boulot de merde à l’heure de la prolifération des
contrats précaires, des tâches serviles au service des plus riches et
des techniques managériales d’essorage de la main-d’œuvre ? Pourquoi
l’expression paraît-elle appropriée pour désigner la corvée de l’agent
de nettoyage ou du livreur de nans au fromage, mais pas celle du
conseiller fiscal ou du haut fonctionnaire attelé au démantèlement du
code du travail ?

Pour tenter de répondre à ces questions, deux journalistes eux-mêmes
précaires ont mené l’enquête pendant plusieurs années. Du cireur de
chaussures au gestionnaire de patrimoine, du distributeur de prospectus
au « personal shopper » qui accompagne des clientes dans leurs emplettes
de luxe, de l’infirmière asphyxiée par le « Lean management » au
journaliste boursier qui récite les cours du CAC 40, les rencontres et
les situations qu’ils rapportent de leur exploration dessinent un
territoire ravagé, en proie à une violence sociale féroce, qui paraît
s’enfoncer chaque jour un peu plus dans sa propre absurdité. Jusqu’à
quand ?






“Something real” : « Glasgow contre Glasgow » au Luxembourg…

Dans le cadre de la programmation “Something real”, portant sur les nouvelles écritures photographiques, le Centre National de l’Audiovisuel du Luxembourg (CNA) a programmé « Glasgow contre Glasgow » (dont les droits de production et de distribution ont été acquis par C-P Productions l’été 2015). La diffusion de ce film photographique sera continue du 17 octobre au 3 décembre 2015 au CNA du Luxembourg, 1 bis rue du Centenaire, L-3475 Dudelange, Grand-Duché de Luxembourg.

« Glasgow contre Glasgow » sera diffusé avec une dizaine de films
photographiques, dont « Le grand incendie »  de Samuel Bollendorf,  «
Alma », de Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère ou encore « Prison
Valley », de David Dufresne : 

After the storm, Andrew Beck Grace with Helios Design Labs
Alma, Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère
COME/IN/DOC, Arnau Gifreu
Don’t fence me in, Ann Sophie Lindström
Driftless Stories from Iowa, Danny Wilcox Frazier
Gaza – Sderot : La vie malgré tout, Robby Elmaliah, Khalil al Muzayyen, David Després
Glasgow contre Glasgow, Julien Brygo
Grozny Nine Cities, Olga Kravets, Maria Morina et Oksana Yushko
I Love Your Work, Jonathan Harris
Las Vegas Birthday, Alec Soth
Le Grand Incendie, Samuel Bollendorff
Love Radio, Eefje Blankevoort et Anoek Steketee
Prison Valley, David Dufresne et Philippe Brault
Refugee Republic, Jan Rothuizen, Martijn van Tol et Dirk Jan Visser
Rough Ride: The Oil Patch Tour, Todd Melby, Philip Batta, Lindsey Wagner
Sweet Crude Man Camp, Isaac Gale
The Sochi Project, Rob Hornstra et Arnold van Bruggen
Welcome to Pine Point, Michael Simons and Paul Shoebridge / The Goggles
Whale Hunt, Jonathan Harris



Using Format